Olivier QUINTYN


Olivier Quintyn
est né en 1978 à Porto Alegre (Brésil). Il a enseigné l’esthétique et l'histoire de l’art à l’université de Rennes 2. Il publie des textes théoriques, diffuse des dossiers et « documents poétiques » à propos de la géopolitique internationale sur des supports divers (affiches, flyers, journaux gratuits), et pratique la performance intermédia depuis 1997 dans le cadre de son projet [S.V.P.] : on peut citer Millenium BUG (1999), I Shot Reagan (2002), Fetal Diagnosis (2004), I shot Saadi Kadhafi (Ensci, 2012). Il se livre aussi à l’exploration du « noise digital » en concert.
Livres publiés :
Dispositifs/Dislocations (éditions Al Dante/Questions Théoriques, coll. « Forbidden Beach », 2007) ;
Valences de l’avant-garde. Essai sur l’avant-garde, l’art contemporain et l'institution (Questions théoriques, « Saggio Casino », oct. 2015)

Il est l’un des fondateurs des éditions Questions Théoriques,
dont il dirige la collection « Saggio Casino ».
Y ont été publiés :

· Jean-Pierre Cometti, La Force d'un malentendu. Essais sur l'art et la philosophie de l’art, préface d’Olivier Quintyn.

· Fredric Jameson, L’Inconscient politique. Le récit comme acte socialement symbolique, trad. de l’anglais (É.U.) par Nicolas Vieillescazes, postface d'Olivier Quintyn.

· Peter Bürger, Théorie de l’avant-garde, trad. de l’allemand par Jean-Pierre Cometti.

· Arthur Danto, Ce qu'est l’art, trad. de l'anglais (US) par Séverine Weiss, préface d’Olivier Quintyn.

· Jean-Pierre Cometti, La Nouvelle Aura. Économies de l’art.

[voir aussi ]

 une présentation de la Théorie de l’avant-garde par Olivier Quintyn, à l’occasion d’une conférence donnée le 23 mars 2013, est disponible sur la page d'accueil de notre site.

[S.V.P.] | « Dispositifs poétiques » | intervention à l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris dans le cadre de l’Observatoire des nouveaux médias

Aucun commentaire: